pour imprimer le texte

Dans sa critique de la propagation des passions dans la foule inorganisée, Tarde constate que " les hommes incultes, entre égaux, sont portés à parler tous à la fois et à s’interrompre sans cesse ". Mais cette " mer agitée ", bien loin de porter seulement la violence, n’est-elle pas au contraire source d’une fragmentation en myriades de sous-conversations d’autant plus " civiles " qu’elles évitent une canalisation de leur énergie ? La foule à l’état libre est en effet un émoussement de la puissance, un recommencement du sens à partir des micro-interactions, séparées, coupées du " lien " par une heureuse autonomie, pouvant à tout moment renouer des réseaux, des séries conversationnelles, des rires ou des indignations plus collectifs. C’est une autre façon de dire que les vices privés créent les vertus publiques. Encore n’avons-nous aucune certitude sur ce que les gens prétendent accomplir lorsqu’ils se séparent d’une entente de masse, pour se consacrer à leurs affaires ponctuelles, dans le brouhaha le plus complet. Peut-être chacun d’entre nous est-il conscient que la meilleure manière d’empêcher une foule de devenir criminelle est de lutter contre la polarisation de celle-ci par des images simples. Le bruit, ici, n’est pas fortuit, ni innocent, mais délibéré, émis pour tamiser, affaiblir, compenser par une présence multiple le " grand parler " du leader. Cela est particulièrement vrai en France, où les discours officiels se déroulent généralement sur fond d’indescriptible charivari, de préférence près des petits fours et du champagne.

Denis Duclos, De la civilité.


pour imprimer le texte


Haut de la page


COPYRIGHT 2002 Bernard Defrance - tous droits réservés
contact webmaster

Warning: Unknown: Your script possibly relies on a session side-effect which existed until PHP 4.2.3. Please be advised that the session extension does not consider global variables as a source of data, unless register_globals is enabled. You can disable this functionality and this warning by setting session.bug_compat_42 or session.bug_compat_warn to off, respectively. in Unknown on line 0