5 mai 2000 - lycée Maurice Utrillo

Réactions à une phrase de Bertold Brecht :

" Il y a pire que de braquer une banque, c'est d'en fonder une "

C'est vrai car les banquiers sont les pires des "requins", ce sont des voleurs de biens, sans parler des détournements de fonds qui sont "monnaie courante"... En fait le métier de banquier consiste à vous soutirer de l'argent sans que vous vous en rendiez compte en profitant souvent de la confiance que vous avez mise en eux.

Sébastien Rebelo, TS2

Cette affirmation est discutable.

Le fait de fonder une banque peut être le projet d'une personne qui veut faire le maximum de profits. Sa fin n'est donc plus le service des personnes qui y déposent leur argent. En effet, celui qui fonde une banque construit sa richesse sur le bien d'autrui et se "met à son service" (politesse à l'accueil, etc.) pour l'encourager à déposer ses biens dans sa banque. Cependant, lorsque le client se trouve en difficultés financières, il ne retrouve pas l'intérêt que portait le banquier à son égard. En effet ce dernier ne sert en réalité que ses propres fins : son envie de profit et ce au détriment des plus démunis par ce système capitaliste. Combien a-t-on vu de gens ruinés par les crédits de leurs banques ? Fonder une banque peut être une façon de dépouiller les gens, sans aucun autre intérêt que son amour propre et celui du fric.

Alors que le jeune délinquant sort de sa cité, où il n'y a rien qui lui tienne à coeur, où rien ne lui procure le bien-être, se cagoule la tête (pour cacher sa peur ou sa honte) et braque la banque (les voleurs) pour essayer de combler ce vide dans son coeur que ni sa famille, ni sa cité n'ont pu emplir.

Azzedine Abdessamad, TS2

Le banquier prétend vouloir protéger son client de tout malfrat en lui faisant épargner son argent. Il utilise cet argent pour faire fructifier ses affaires. Il établit des contrats. Il prête de l’argent à son client, mais quand vient l’échéance, si le client ne peut rembourser il est poursuivi en justice. Alors que peu de temps avant, le banquier faisait des bénéfices avec l’argent de son client.

Martine Clotaire, TS2

La banque offre des intérêts à toute personne qui lui confie son argent. Cependant elle se sert aussi en facturant des services pour des raisons " administratives ". Nous payons pour la carte bancaire, pour pouvoir retirer notre propre argent. Quand quelqu’un rencontre des difficultés financières, la banque en profite pour l’enfoncer. En effet, si le client s’endette trop, alors l’huissier se présente chez lui, saisit meubles, télé, chaîne hi-fi, etc. et les revend à des prix dérisoires. La personne endettée devient alors plus profondément découragée, et certaines personnes faibles et qui ne trouvent personne pour les aider, sont poussées à des situations extrêmes, voire au suicide. Ce qui veut dire que quand la banque offre des intérêts à certains c’est parce que d’autres sont enfoncés.

La banque et la bourse permettent à des personnes qui achètent des actions de s’enrichir sans de véritables efforts. Il y a là des inégalités. La banque peut ainsi nuire à beaucoup de personnes. Les intérêts versés baissent chaque année et la banque s’enrichit de plus en plus car il y a de plus en plus de personnes qui mettent leur argent à la banque. On peut avoir un compte dès sa naissance.

Quand la banque prête de l’argent à de grandes sociétés, elle augmente son profit, mais n’augmente pas pour autant les intérêts versés à ses clients ordinaires. Lorsque qu’une banque se crée, de nouveaux problèmes se créent aussi, alors que le braquage d’une banque ne peut pas nous nuire directement. La banque vole constamment, tous les jours, alors que le braqueur ne vole que parfois ! Le banquier est un voleur professionnel, qui vole sans que ses victimes s’en rendent compte, alors qu’un braqueur est plutôt un amateur qui ne vole qu’une fois, qui peut être arrêté, parce que son acte est visible, et donc puni sévèrement. Alors que le banquier n’est jamais jugé pour ce qu’il fait…

Aroube Al Saadi, TS2

Je suis d’accord avec ce qui dit Bertold Brecht. En effet un banquier prête de l’argent en échange d’intérêts. Dans un sens on peut penser que braquer une banque c’est mal parce que c’est un vol, mais le banquier est aussi en quelque sorte un voleur, puisqu’il se fait du profit grâce à l’argent des autres. Le banquier est quand même plus malin que le voleur parce qu’il a trouvé un moyen légal de voler l’argent des autres. En plus, ce qui est drôle dans tout ça, c’est qu’on trouve normal de donner de l’argents au banquier alors qu’un braqueur de banque sera jugé et emprisonné pour son acte. Donc, si vous voulez voler de l’argent légalement, devenez banquier !

Marianne Mohammad, TS2


Warning: Unknown: Your script possibly relies on a session side-effect which existed until PHP 4.2.3. Please be advised that the session extension does not consider global variables as a source of data, unless register_globals is enabled. You can disable this functionality and this warning by setting session.bug_compat_42 or session.bug_compat_warn to off, respectively. in Unknown on line 0